Une magnifique visite

Une libellule est passée dans mon jardin ce matin … elle a pris la pose puis s’en est allée.. Love it

Un arbre magique

Une petite visite nocturne à cet arbre fascinant, que je croyais mort et qui porte encore quelques feuilles. La Voie Lactée quoique voilée est bien là tout comme Saturne et Jupiter (non visible sur cette photo). Un très beau moment, seul dans un pré au milieu d’une nuit à la température estivale.

Anniviers Moon Lapse

Une séquence prise au sommet du Roc d’Orzival (voir post précédent) … J’inaugure mon nouveau matériel de Syrp, en l’occurence le Genie Mini. Très facile à utiliser et à mettre en oeuvre … Quelques soucis logiques de mise en place pour moi, amusant, cocasse mais trop long à expliquer 😬… Au final, une première expérience (setup dans la semi obscurité, le froid … la physique/géométrie/logique) pour un résultat dont je suis très satisfait. Mes lapses sont faits à la cadence de 24 images par secondes… avec un slider, il semble que le minimum soit 30 … d’où une duré plus courte qu’initialement prévu. Enjoy.

 

Eternel

La Lune était quasiment pleine samedi    … L’occasion de grimper au sommet du Roc d’Orzival. Sur place, une vue encore plus belle qu’au Panorama. Bonne surprise, il ne fait pas trop froid, pas de vent ou alors une légère brise … Le spectacle se met alors en en place. Du coucher de soleil au lever de la Lune, en passant par les heures bleues.

Puis vient ce moment de plénitude totale. Là, debout, seul, dans un silence absolu. Le moment privilégié et rare où la contemplation est à la fois intérieure et extérieure. Un moment éternel.

Le calme pendant la tempête

La douceur de la lumière et le calme qui peut se dégager de cette image contraste singulièrement avec la réalité endurée sur le terrain. Perché sur la crête du Panorama, balayé par la tempête, dans l’impossibilité de changer d’objectif à cause des tourbillons de neige soufflée, les mains congelées malgré 3 paires de gants … il m’a fallu pas mal d’abnégation pour tenir 2 heures. Même la batterie de ma télécommande a lâché !
Au final, un moment épique et une belle photo.

Extraordinaire

Il faisait beau mardi et j’étais bien décidé à passer la soirée dehors à photographier les étoiles et les planètes (Vénus et Mars). Par chance, le jour d’avant j’avais rencontré Sébastien (Oscar19) dans la télécabine de Grimentz. Il est machiniste aux rma.ch. Grâce à lui et à ses recommandations, j’ai pu remonter les pistes en dameuses plutôt que les descendre en snowboard. Avec Pierre aux commandes,  j’ai donc goûté aux joies et aux frissons des pistes noires à l’envers. Arrivé en haut de la piste du Lona, Pierre m’a conseillé de continuer mon chemin jusqu’au col. Périlleux mais bonne idée. Finalement, j’ai poussé jusqu’à la Cabane des Becs de Bossons.

En compagnie d’Ignassio et de sa fille Line, j’ai photographié le coucher du soleil. On est allé se réchauffer à la Cabane où veille Christine. Je suis ensuite ressorti. Le ciel était en train de se couvrir. J’ai pris quelques photos. J’ai bien remarqué ces traînées dans le ciel mais pour habiter non loin d’un aéroport, je les ai associées à celles laissées par les avions de ligne. Et oui, les nuages semblaient étranges. La durée d’exposition sans doute me suis-je dit.

Ce n’est que le lendemain en regardant les images sur mon Mac que j’ai compris que ces marques étaient en fait des piliers lumineux.. Ceux-ci sont certainement dus à la lumière des dameuses travaillant sur les pistes des stations de Grimentz et de Zinal.

En astro photo, il suffit de peu pour passer du sublime au quelconque … J’étais parti pour faire un time-lapse. Je l’ai fait, mais le ciel s’est très rapidement couvert après le début de la prise. S’il s’était couvert avant je n’aurai pas vu ces piliers.

Suivant les conseils de prudence de Christine et d’Ignassio, j’ai finalement passé la nuit à la cabane. Un grand merci à Christine pour son accueil

Un bol d’air frais et de soleil

Mardi, Météosuisse avait annoncé la limite du brouillard entre 1200 et 1400 mètres. De passage à Neuchâtel, j’ai quand même embarqué une partie de mon matériel mais vraiment sans trop y croire. Même pas pris de vêtements vraiment chauds ni mon trépied pour faire un timelapse. Je me suis juste dit qu’avec un peu de chance je pourrais faire une ou deux photos. Bien vu. Chaumont (1170m) beigne dans le soleil, la température quoique froide n’a rien à voir avec celle glaciale et pour tout dire l’ambiance morose qui règne en-dessous. Un grand bol d’air frais et de soleil. Quel bonheur  😉

Sun Sandwich

La beauté, le spectacle est toujours là, présent, sous nos yeux et très souvent au-dessus de nos têtes … Au détour d’une petite route j’ai eu la chance de découvrir un endroit très propice à la photographie et en profiter pour prendre quelques images. Vous pouvez les voir sur Flickr